Actualits de l'ouvrage

 Vidéo

 Vidéo

Sur les réseaux

Recherche

 Résumé

Aujourd’hui, pas moins de 38 millions de Français sont protégés par une mutuelle. Le mutualisme est au cœur de leur vie et de leur quotidien, parfois sans qu’ils le sachent vraiment. Bâti sur un modèle ancien, il a parfois été présenté comme un système dépassé. Et s’il était au contraire un modèle d’avenir ? Au fil des ans, il a su évoluer et résister à toutes les crises, et aujourd’hui il se révèle moderne, performant et adapté au système économique et social du début du XXIe siècle. Il est aujourd’hui un poids lourd de l’économie, qui a acquis un rôle déterminant dans de nombreux secteurs, notamment l’agriculture, la banque, l’assurance et les services à la personne.

Bien plus, il constitue désormais un modèle économique alternatif à celui des sociétés de capitaux, porteur de valeurs spécifiques particulièrement développées (gouvernance démocratique, solidarité, responsabilité, proximité, non-recherche systématique du profit,…), capable de répondre comme nul autre aux besoins des consommateurs. Il possède en particulier l’atout de développer une vision de long terme — salutaire dans une économie désormais chahutée par le profit immédiat et le court-termisme.

Pour autant, est-il à l’abri des périls ? Quel va être l’impact de la prochaine entrée en vigueur de nouvelles réglementations européennes qui en ignorent les spécificités, telle Solvabilité II ? Les mutuelles françaises sont-elles réellement hors d’atteinte du danger de la démutualisation, que nous avons déjà connue dans le passé ? Quels sont les enjeux du statut de mutuelle européenne ?

Les sociétés d’assurance mutuelles exercent en particulier dans le secteur de la responsabilité civile professionnelle : la MACSF couvre ainsi les professionnels de la santé dans l’exercice de leur métier. C’est un modèle économique performant qui permet d’assurer la gestion du risque long et complexe de la responsabilité civile médicale.

Le mutualisme, c’est une autre manière de pratiquer le métier d’assureur. Un autre modèle, capable de rivaliser avec le capitalisme, plus humain, plus à l’écoute. Il sait mettre en avant la proximité de la relation, économiquement tout aussi performant, engagé aux côtés de ses sociétaires pour défendre leurs intérêts et entretenir avec eux une relation de confiance.

Le mutualisme est bien l’assurance d’une société plus humaine.

 Argumentaire

 

  • Une invitation à la découverte du monde mutualiste, méconnu et pourtant omniprésent dans le quotidien de 38 millions de Français.
  • Un plaidoyer en faveur du mutualisme, modèle spécifique, porteur des valeurs de responsabilité, de solidarité, de proximité et d’efficacité. Une véritable alternative dans le monde de l’après-crise.
  • Un appel à la vigilance, pour que soit préservé et renforcé ce modèle économique qui répond de manière efficace aux besoins et aux attentes de millions de personnes.