Actualités de l'ouvrage

 Vidéo

Recherche

 Résumé

Les positions acquises par les rentiers du « monde d’hier » sont progressivement balayées par le tsunami digital. Les experts omniscients, les secteurs protégés, les dirigeants arcboutés sur leur pouvoir ; tous avancent désormais sur le fil du rasoir. Challengée par les innovations technologiques et la montée en puissance d’un individu enfin souverain, leur légitimité s’érode au profit de relations moins hiérarchisées. Et si l’acte le plus significatif de l’ère digitale était de briser les situations de rentes construites siècle après siècle, donnant ainsi à chacun le devoir et la chance de se réinventer ?

Face à ce bouleversement radical, il est urgent de repenser l’inclusion du maximum de personnes dans les bénéfices du progrès, afin de ne pas substituer un système élitiste à un autre. En effet, on peut craindre que la révolution digitale ne donne le jour à une nouvelle « aristocratie » et accentue les phénomènes de polarisation sociale. Le vrai défi de notre époque consiste donc à réinventer les modes de fonctionnement de nos écoles, nos territoires, nos systèmes politiques et nos entreprises, pour que les évolutions en cours soient partagées par le plus grand nombre. 

A travers une série de propositions concrètes pour surmonter ces tensions, Thierry Jadot livre une vision pragmatique et lucide de notre civilisation numérisée. Son message humaniste, axé sur le développement de l’autonomie individuelle et le partage de l’héritage industriel d’hier pour demain, offre un éclairage pertinent sur l’avenir de nos sociétés.  

 Presse

http://www.lefigaro.fr/medias/2016/11/28/20004-20161128ARTFIG00055-thierry-jadot-une-aristocratie-digitale-risque-de-capter-l-essentiel-de-la-richesse.php

http://www.francetvinfo.fr/economie/video-thierry-jadot-40-des-metiers-risquent-de-disparaitre-dici-quelques-annees_1945019.html