Actualités de l'ouvrage

 Vidéo

Recherche

 Résumé

À maints égards, la société française connaît une situation analogue à l’époque prérévolutionnaire. Ses blocages, ses corporatismes, les victoires répétées des intérêts particuliers sur l’intérêt général y ont fissuré le pacte social.

Tous les pans de notre société sont touchés par cette crise, à commencer par nos entreprises : réduction de la place de l’homme au travail à un stérile débat réglementaire, enlisement de l’entreprise dans d’interminables conflits internes, alors que l’absence de croissance économique nécessiterait une mobilisation de tous au service d’un projet commun. L’implosion n’a pourtant rien d’une fatalité ! Et si, au lieu de s’opposer les uns aux autres, nous relisions le Contrat social de Rousseau ? Et si nous allions y puiser l’esprit des refondateurs ? Et si nous y trouvions les conditions de recréation du consensus dans l’entreprise ?

À l’heure où celle-ci tend à prendre le relais d’un État-providence essoufflé, il paraît urgent de refonder son modèle social en réaffirmant ce qui en fait toute la force : sa nature de contrat. Urgent de reformer en chacun de ses membres ce sentiment d’obligation sans lequel le lien social se défait. Urgent d’aider l’individu à réconcilier en lui le citoyen, le client, l’homme et le salarié.