Actualités de l'ouvrage

 Vidéo

 Vidéo

 Vidéo

Recherche

 Résumé

Il faut oser l’affirmer : l’allongement de la durée de la vie est une bonne nouvelle et le vieillissement de notre pays constitue une véritable opportunité. Loin de représenter un handicap, ce mouvement démographique est porteur d’un potentiel socio-économique considérable : vivier d’emplois, facteur de développement de nouveaux marchés, mais aussi vecteur de lien social. Sans aucun doute, il représente une opportunité à saisir pour gagner quelques précieux points de croissance.

Grâce à l’allongement de l’espérance de vie en bonne santé, nous voyons aujourd’hui émerger une population hétérogène de « jeunes seniors », désireux de continuer à jouer un rôle social, mais aussi économique. Génération pivot, ils forment une tranche d’âge essentielle à l’équilibre de leur famille et de la société.

Il est temps de faire évoluer notre regard sur les seniors, et d’en finir avec les idées reçues. On les croit à la charge de la société, ils contribuent au contraire à financer l’économie et à nourrir la croissance, de façon directe - emploi, bénévolat, épargne, consommation… - ou indirecte - développement des services à la personne ou des nouvelles technologies pour accompagner le vieillissement.

La France doit répondre aujourd’hui à deux enjeux majeurs. Il lui faut d'abord parvenir à développer des politiques qui permettront une meilleure intégration des seniors dans la société et les entreprises. Cela passe notamment par une adaptation à cette nouvelle donne démographique du temps de vie professionnelle, pour en finir avec l’exclusion prématurée des seniors du marché du travail. Il sera également essentiel d’encourager les individus à mieux préparer leur retraite, en veillant notamment à réduire les inégalités entre hommes et femmes. 

Les seniors d’aujourd'hui sont performants, mobiles, flexibles, en phase avec les nouvelles technologies, recherchés pour leur expertise et leurs compétences et volontaires pour accompagner les juniors au sein de l’entreprise. Bien loin des stéréotypes, ils jouent d’ores et déjà un rôle vital pour la société, n’hésitons plus à les valoriser. 

 Argumentaire

  • Une invitation à revoir ses idées reçues sur les seniors. Non, les seniors ne sont pas une population d'assistés. Non, l’emploi des seniors ne nuit pas à l’emploi des jeunes. Non, les seniors ne coûtent pas trop cher à la société. Au contraire, ils sont un véritable relais de croissance et au cœur des mécanismes de la solidarité intergénérationnelle. Il existe une corrélation positive entre l’emploi des jeunes et celui des seniors et le plus souvent, les seniors s'adaptent au changement et aux nouvelles technologies.
  • Au moment où s'ouvre le débat sur la réforme des retraites, une réflexion en faveur de modèles économiques qui intègrent activement les seniors dans la société et dans les entreprises.
  • Des propositions concrètes pour réduire les inégalités et inciter les individus à mieux préparer leur retraite, pour tirer le meilleur parti du vieillissement de la population. 

 Presse