Actualites

Sur les réseaux

Recherche

 Résumé

L’e╠ülection d’Emmanuel Macron n’est-elle qu’un accident de l’histoire, un simple concours de circonstances favorables ? Symbolise-t-elle la manifestation d’un profond de╠üsir de changement des pratiques et des comportements de╠ümocratiques ? La Re╠üpublique En Marche sera-t-elle une rupture historique ou une parenthe╠Çse dans l’histoire politique franc╠žaise ?

Le Vice-Pre╠üsident de l’Assemble╠üe nationale Hugues Renson apporte a╠Ç ces questions une re╠üponse audacieuse. Loin de toute fiction politique, il explore de l’inte╠ürieur les me╠ücanismes qui ont permis ce bouleversement au sein de la Ve Re╠üpublique. Pour la premie╠Çre fois, un de╠üpute╠ü de LaREM de╠ücrypte les forces et les fragilite╠üs du se╠üisme qu’a repre╠üsente╠ü l’e╠ülection d’Emmanuel Macron.

La Re╠üpublique En Marche ne doit pas e╠étre une parenthe╠Çse. Pour rester une rupture historique, le mouvement doit se doter d’une ide╠üologie capable de donner corps et cœur au « progressisme ». Il en va de la poursuite de l’e╠ülan ne╠ücessaire a╠Ç la transformation de la France.

Le Refus de la parenthe╠Çse s’adresse a╠Ç tous les citoyens, engage╠üs ou non. Hugues Renson appelle a╠Ç renouer avec les grands principes de notre devise re╠üpublicaine, socle de notre socie╠üte╠ü qu'il souhaite plus inclusive.

 Presse

https://www.liberation.fr/france/2018/11/21/si-l-on-organise-lrem-comme-un-parti-a-l-ancienne-on-disparaitra_1693505