Actualits de l'ouvrage

 Vidéo

 Vidéo

Sur les réseaux

Recherche

 Résumé

A écouter la rumeur, l’écrit et le papier seraient morts, tués par Internet. Si les technologies numériques ont constitué une révolution de l’écrit, l’histoire montre que l’apparition d’un nouveau médium ne chasse pas l’autre. Cette « rupture historique » que les pessimistes annoncent n’est pas près d’arriver. Enraciné dans nos modes de pensée et notre culture, l’écrit traditionnel ne manque pas de ressources pour résister : le simple exemple du courrier — véritable rite du quotidien au poids économique colossal —, suffit à montrer que le papier et l’écrit restent un lien social majeur des pays développés.

L’avenir n’est pas dans l’opposition mais dans la complémentarité des deux supports. Parce qu’Internet a provoqué des changements réels de comportement, ce livre contient des propositions concrètes à l’attention de ceux qui veulent créer une culture mixte. Seule une attitude combattante et innovante permettra de trouver un équilibre entre les valeurs de l’échange physique et les potentialités des nouvelles technologies. La fonction de l’écrit va changer.

De plus, il nous faut nous interroger sur les impacts du numérique et en mesurer les risques : la frontière floue entre vie publique et vie privée, l’instrumentalisation de l’identité, la pollution sournoise des ordinateurs... La vigilance s’impose. La menace de la fracture numérique n’est pas dans l’accès au réseau informatique, mais dans la création d’une élite qui seule saura rester en dehors du flux continu d’informations et garder le recul de la réflexion.

Le futur de l'écrit ne sera pas celui que vous croyez. 

 Argumentaire

  • Une remède contre le fatalisme ambiant : OUI, l’écrit traditionnel va survivre à l’ère du tout numérique !
  • Une analyse de l’un des marchés de l’écrit : le courrier, révélateur de l’efficacité et de la puissance du support papier.
  • Des propositions concrètes à l’attention de ceux qui veulent innover et créer une complémentarité entre les supports.
  • Une mise en perspective des multiples risques et impacts du numérique sur nos sociétés.